L'apocalypse zombie, pas crédible ?

August 16, 2018

 

Vous pensez que des morts qui reviennent à la vie pour dévorer les vivants et ainsi éradiquer l'espèce humaine est un scénario peu crédible ?

 

Vous pourriez bien déchanter !

Laissons de coté la dimension fantastique des morts qui "reviennent sur terre parce qu'il n'y a plus assez de place en enfer" (Zombies de Romero), et intéressons nous plutôt  à leurs proches cousins, les infectés.

 

Tout d'abord les caractéristiques d'une apocalypse zombie :

- Des infectés agars mais ultra agressifs, voire anthropophages vis a vis des survivants,
- ces infectés insensibles aux coups, sans peur et aucun instinct de survie,
- une contamination rapide, généralisée et totalement hors contrôle,
- à terme, des villes vidées de tout habitant (vivant) et une civilisation qui a reculé de plusieurs siècles.

 

Selon certains chercheurs, il est possible de créer un virus hybride aussi mortel que celui de la grippe aviaire ou porcine mais étant aussi contagieuse que la grippe humaine classique. Une telle souche serait évidement extrêmement dangereuse, probablement responsable de la mort de plusieurs dizaines de millions de personnes puisqu'un simple éternuement suffirait à la propagation du virus (Rappelons que la grippe espagnole a fait entre 50 et 100 millions de morts en 1918). Nous aurions là les caractéristiques d'une épidémie à grande échelle, mais bien entendu sans les autres caractéristiques d'une épidémie zombie.
Si on additionne le virus de la rage à notre cocktail mortel, alors on s'en approche encore un peu plus.  

Le Toxoplasma gondii est un protozoaire responsable notamment de la toxoplasmose. Il est présent sur les plantes ou la terre souillée par des déjections de chats.  De là, il peut passer sur les aliments, sur les mains ou dans l'eau avant d'être ingéré (source Wikipédia). Une fois enkysté dans une cellule d'accueil, le parasite peut attendre des années avant de s'activer. Il se multiplie rapidement, déclenchant une phase sanguine de dissémination. L'hôte développe alors la toxoplasmose. Cette infection, considérée comme bénigne, est très répandue puisqu'on estime que 50% de la population mondiale est infectée à son insu. En 2011, il a été démontré que des rats infectés, plutôt que de fuir, étaient attirés et excités par l'odeur de chats. Chez l'humain infecté, on constate parfois un comportement imprudent, une hausse de l'agressivité, de la jalousie et de la paranoïa, le tout combiné à une inflammation du cerveau et des maladies neurologiques (Matt Mogk).
Si on imagine un labo assez fou pour travailler sur la mutation de ce parasite et réussissant à produire une variante plus puissante, alors nous avons là le point de départ de ce qui pourrait bien être un holocauste zombie. Mais heureusement, aucun labo ne s'y risquerait !!!

 

Un prion est un agent pathogène de nature protéique qui affecte la structure du cerveau. Il est responsable de plusieurs maladies incurables et mortelles : maladie de la vache folle (ESB) par exemple, et sa variante humaine la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Cette dernière, dont la durée d'incubation se compte en années, peut se transmettre par le sang, la salive et l'urine, d'un individu à l'autre et dans une moindre mesure, d'une espèce à l'autre.
On sait aujourd'hui que les prions sont sujets à de nombreuses mutations. On pensait que la maladie de Creutzfeldt-Jakob touchait exclusivement les personnes âgées mais on à répertorié des cas âgés d'une trentaine d'années. On sait aussi que chez le rat, la maladie peut se transmettre par voie aérienne.

Si une variante particulièrement virulente, transmissible par voies aériennes et au délai d'incubation réduit voit le jour, nous observerons une foule d'individus tremblants et déambulants dans les rues, sans contrôle moteur. Si, en plus, la maladie les rends agressifs comme le font certaines pathologies ou certaines drogues, alors toutes les caractéristiques serons réunies.

 

Ainsi la question n'est pas de savoir quoi faire Si il y a une épidémie zombie, mais plutôt Quand.  Et notre survie en tant qu'espèce sera grandement compromise.

 


 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

September 26, 2019

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags