Tragedie sur le Mont Tanner (State of Decay Episode 2)

May 7, 2018

Les choses ont changés depuis la perte tragique de ma chère Hilda Cordova.
Je suis reparti a zéro pour me constituer une dreamteam. A force d'écrémage au passage des niveaux successifs, restent six personnages extrêmement balèzes qui me suivent à chaque fois dans le camping car :
- Amy Roman : très belle, toutes les carac a fonds, spécialisée dans les armes lourdes, elle manie une masse avec laquelle elle fait un balayage bas très réaliste qui renverse les adversaires quand il ne les démembre pas. Elle a de beaux faits d'armes a son actif ;
- Zeika Riveira : cette ancienne militaire est spécialisée en armes d'assaut. Elle utilise brillamment un AK47 customisé et maitrise le Bullet Time ;
- Maya Torres : elle aussi ancienne militaire, presque toutes les carac a fond, elle utilise un M14 SOPMOD et une machette
- Eli Wilkerson : le troisieme frangin Wilkerson n'est pas un fin ! il manie une énorme clé et grâce a son coup spécial rotatif, est plutôt a l'aise dans la mêlée quand d'autres se font déborder. Eli a remplacé Ray Santos car j'avais besoin d'un bourrin : j'ai constaté que les armes de tranches, qui étaient efficaces aux niveaux précédents (pratiquement un mort par coup !) deviennent un peu juste après le niveau 10. Comme il est arrivé plus récemment, Eli a encore des progrès a faire dans ses caractéristiques, mais il a de très bonnes bases.
- Autumn Owgler : Rien n'indiquait que Autumn aurait de telles aptitudes : pratiquement toutes les carac a fond, elle utilise une clé a molette et un HK416.
- et le ninja, le leader de l'équipe. On ne connait pas le nom de cet homme mystérieux. On l'appelle le mec à capuche aux dents de requin... Il utilise un wakisashi avec en coup spécial une tranche basse qui démembre à chaque coup son adversaire. Il a aussi un PM avec silencieux. Toutes ses carac sont évidement a fond et il a en plus le talent du ninja : il se déplace plus rapidement en toute discrétion et peu ouvrir les portes et fouiller sans aucun bruit.

Mon groupe est installé dans la résidence Savini, une base que j'aime bien car on peut la sécuriser facilement grace aux maisons voisines. Elle est dans la zone résidentielle de la ville de Marshall mais toute proche de la zone industrielle pleine de ressources...

 

J'ai récupéré quelques personnages supplémentaires, sans grand intérêt et là je suis en quête de nouveaux héros.
Et justement Lilly capte un appel a l'aide. Des survivants sont assiégés du coté du lac du Mont Tanner. C'est a coté du poste de ranger, là où on débute l'histoire dans le jeu de base.
Je ne vais jamais par là bas car trop loin, trop isolé et ce putain de pont effondré...
Pour cette mission à haut risque, je vais envoyer un tocard ! Un mec mauvais en tout, qui ne sert a rien, comme ça, si ça tourne mal ça me fera pas trop chier. Je lui donne un vieux taxi aux portières arrachées et on y va. La route est longue et sinueuse. Je croise beaucoup de zombies mais je les évite pour pas détruire ma voiture que je ne pourrais pas remplacer là bas. Et puis j'arrive en vue du pont effondré. En fonçant direct dessus, avec le morceau intact en forme de tremplin, je peux passer. Je le sais parce que je l'ai déja fait pour la mission de la montre de Lilly.
Alors je m'aligne et j’écrase l'accelerateur. Je m'envole et meeeeeeerde ! quand je l'avais fait, j'avais une sportive. Là le taxis est un veau et je me mange la paroi d'en face ! je tombe dans la rivière et je vois des spots rouges tout autour de moi. Je cours. Je grimpe de l'autre coté par un petit chemin et là j’entends un rugissement très caractéristique. Le sauvage me saute dessus. Je n'ai aucune chance de survie. RIP quiquetusois ! Je ne connaissais meme pas son nom !

Quand même, ces survivants m'intrigue. J'envoie un autre anonyme qui fini bouffé lui aussi par une quantité invraisemblable de zombies, à peine plus loin que le premier.

 



Je vois toujours ces appels à l'aide. Ok j'y vais pour de bon cette fois ci. La zone est extrêmement chaude et demande de la discrétion, j’envoie le ninja. Je le charge de médicaments, de snack pour sprincter au cas où, d'un coupe choux en plus de son wakisashi au cas où il viendrait à péter au mauvais moment, deux grenades et six cocktails Molotov. J'arrive à proximité du pont, il y a une horde qui m'attend. J'en écrase un paquet mais il y en a d'autres. Je sort vite fait et dévale vers la rivière. J'entends un gros lard rugir derrière moi. Il y a une nuée de spots rouges tout autour. Un snack et je fonce. Je cours le long de la route et j'aperçois les spots innombrables me suivre. Je n'ai pas le temps de réfléchir, je sprincte. Je lâche une grenade pour me couvrir, elle en tue 5 ou 6 mais il y en a trois ou quatre fois autant autour de moi. Et puis j’entends a nouveau ce rugissement. Je ne pourrais pas le distancer, je me retourne. Le sauvage me saute dessus et me soulève pour une scène que je connais trop bien.

ALT F4

J'ai eu le temps d'apercevoir le flash rouge qui précède le moment où le bas du corps n'est plus rattaché au haut que par un mince bout d'intestin...
Je reste groggy devant mon écran. J'ai déja sauvé des héros en quittant l'appli comme ça mais là j'ai un mauvais pressentiment. Je relance vite fait le jeu et là je vois avec horreur cette petite phrase :

 

RETOUR A LA BASE


AAAAAAHHHHHHHHHHHHHH !
Le ninja est mort. J’éteins l'ordi.

J'y pense beaucoup. J'ai joué comme une burne totale. La clé c'est la discrétion. C'est bien pour ça que j'avais pris le ninja (snif).
Et ces fucking appels à l'aide...
Faut que j'aille voir qui m'appelle.
C'est Eli qui s'y colle. Avec son coup tournoyant, il peut se sortir de bien des pétrins (il l'a fait combien de fois ? 30 au moins). Mais pas de connerie cette fois, on joue en discrétion.
Je le charge comme le ninja (snif) avec assez de matos pour assurer. C'est le début de l'après midi, il fait beau, on y retourne.
Je me gare prêt de ce putain de pont après avoir buté les rôdeurs. Je me cache et j'observe. J'avance doucement. Regards circulaires, J'explose deux ou trois cranes et je fais des points topo régulièrement. Le poste de ranger est infesté, je le contourne. Plus loin il y a un gros lard et quelques rôdeurs, j'évite. J'arrive enfin en vue de la maison assiégée, je sprincte. Je bute encore deux ou trois zombies et fonce dans le tas. Quelques tours de bras et la maison est dégagée. J'aide les survivants à barricader les fenêtres avant un nouvel assaut. Un sauvage avance en catimini. Il ne m'a pas vu l'enfoiré, je lui explose le crane avec un hurlement de joie hystérique. On repousse le deuxieme assaut mais je commence à etre fatigué. J'ai plus de médicaments et mes points de vie sont à la moitié. Mauvais ça. Je file vers les maisons aux alentours. Rien de très interessant à récupérer, mais j'ai au moins trouvé de l'aspirine que j'avale aussi sec.
La nuit est tombée, une troisieme demande d'aide arrive dans la zone quand l'un des survivant me demande de le couvrir pendant qu'il récupère des provisions. La mission est vite remplie et arrive enfin la demande de se joindre a mon groupe. Un peu que je veux les accuillir !
On est quatre sur le chemin du retour, c'est un peu rassurant. Mais je suis crevé. On avance doucement, on supprime des dizaines de zombies. Je tue un gros lard avec deux grenades. Plus loin il y en a un autre. Celui là on va l'esquiver. On trace, on arrive à la rivière, on tue encore une dizaine de zombies, on traverse, on est encerclés, on se fraie un passage vers la voiture. Des zombs s'y accrochent et tentent d'arracher les portières. Je les écrase sur un poteau. On rentre a la maison, c'est le petit matin.
Eli Wilkerson est épuisé, il a rammené 3 personnages totalement inutiles, et le ninja est mort (snif)
Et moi je vais dormir pour oublier State of Decay.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts Récents

September 26, 2019

Please reload

Archives