La nuit a dévoré le monde

C’est l’histoire d’un jeune homme, écrivain de romans à l’eau de rose, qui se réveille au lendemain d’une fête bien arrosée, seul survivant dans Paris ravagé par une épidémie zombie. Il se retrouve à vivre seul tel un Robinson, barricadé dans l’appartement de son ex. La similitude avec Apocalypse Z s’arrête là. Ici le zombie n’est qu’un prétexte. Le thème est d’avantage l’introspection et la solitude d’un homme inadapté. L’auteur ne s’embarrasse pas du pourquoi ou du comment, les zombies sont mis en place en quelques pages. Ce qui l’intéresse, c’est comment cet homme, solitaire et en marge de la société, se retrouve seul survivant à l’apocalypse. Le roman nous offre une belle description d

Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square

Site crée et géré par Tsatogua et Réseaulution

  • facebook-square